Archives du mot-clé Livre santé

La Cohérence Cardiaque : solution antistress n°1 !

Vous en avez marre de subir votre stress ? Vous cherchez une solution radicale ?!

Respirez et souriez ! Car une solution existe : la COHÉRENCE CARDIAQUE !
C’est un exercice de respiration très simple à réaliser :

6 respirations par minutes, 5 minutes, 3 fois par jours !

  1. C’est FACILE  à faire même dans un quotidien surchargé,
  2. C’est une méthode REDOUTABLEMENT EFFICACE,
  3. Et c’est PROUVÉ SCIENTIFIQUEMENT !

Qu’est-ce que la cohérence cardiaque ?

8ad0ce255de96b2f545661dae5ce9fe2C’est un exercice respiratoire apporté en France par le Dr David Servan Schreiber. Il a l’avantage d’être un exercice très simple à réaliser. Son efficacité est telle, qu’il est d’ailleurs conseillé par beaucoup de médecins.

Il a en effet de très nombreux bienfaits sur la santé :

  • il diminue considérablement le stress et tous ses effets négatifs (acidité gastrique, constipation, maux de ventre etc..)
  • améliore le sommeil,
  • diminue les fringales, aide à la pertes des « kilos émotionnels »,
  • diminue les risques cardiovasculaires,
  • améliore l’apprentissage et la prise de décision,
  • équilibre le système hormonal,

Cet exercice a aussi de nombreux bienfaits intérieurs et psychiques :

  • Ouverture du cœur … donc ouverture aux autres,
  • Recul émotionnel… donc paix intérieure, clarté mentale, maitrise des pensées,
  • Prise de décision… donc initiative, créativité,
  • Vivre en harmonie avec votre rythme (à vous!)… donc sécurité intérieure.

Aussi si vous pratiquez une discipline de bien être ou de travail sur vous tels que le yoga, la sophrologie ou la méditation, vous verrez que cet exercice vous permettra de pratiquer plus facilement ces disciplines. En effet, il pourra être un véritable sas de décompression, une passerelle entre vos activités extérieures (qui peuvent soit être stressantes et/ou se vivre dans un environnement stressant : grande ville, transports etc…) – et vos activités dédiées à la relaxation, la réflexion, l’intimité, la lecture.

Cette pratique vous apportera aussi plus d’harmonie dans le domaine relationnel – discussion avec amis, relation de couple, relation et jeu avec les enfants – avec une parole  plus posée et consciente, plus de respect, d’ouverture, de joie etc…

n39lhzw8Cet exercice renforcera votre centre du cœur et harmonisera vos activités plus  extérieures/masculines et intérieures/féminines.

Alors vous voulez essayer ?!! Vous verrez c’est SIMPLISSIME et c’est GRATUIT ! La nature nous donne tout pour vivre en bonne conditions. N’est-ce pas magnifique ?!

Concrètement comment pouvez-vous en savoir plus sur la cohérence cardiaque ?

  1. regardez la démo vidéo du Dr David Servan Scheiber sur youtube,
  2. téléchargez une appli gratuite pour pratiquer dès maintenant,
  3. lisez le petit livre qui explique tout sur cet exercice de manière très simple.

Voyons de plus près (avec liens directs) :

LA DÉMO VIDÉO : Je vous encourage vraiment à visionner la démonstration vidéo de David Servan Schreiber. Cela ne vous prendra pas beaucoup de temps – 4 vidéos de 5 minutes – et vous saurez l’essentiel des effets de cette pratique. L’avantage c’est que dans la démonstration vous voyez les effets de cette respiration sur la fréquence cardiaque grâce à l’appareil de mesure qui est utilisé. Cela saura vous convaincre et vous MOTIVER pour le pratiquer régulièrement.

APPLICATIONS : Une appli vous permet de pratiquer facilement l’exercice et où vous voulez. C’est tout simple : la bulle monte, vous inspirez, la bulle descend vous expirez… En voici deux que je trouve bien.

  • Respirelax est très bien et simple d’utilisation (gratuit)
  • Respira est permet d’avoir plus de fonctionnalités : musiques différentes, images de fond et augmenter ou diminuer les temps respiratoires et rajouter des rétentions. (gratuit)

51e7ObYBoSL._SX340_BO1,204,203,200_LIVRE : Vous pouvez vous procurer le petit livret (pas cher : 7€) « Cohérence cardiaque365 » écrit par David O’Hare. Il vous expliquera de manière très simple  le fonctionnement de l’exercice et tous les bienfaits que vous pourrez en recevoir. Vous pouvez aussi lire l’article sur la cohérence cardiaque sur le site de son éditeur. Il vous livre déjà quelques méthodes pour commencer la pratique.

RECHERCHES SCIENTIFIQUES : si vous voulez en savoir plus sur les recherches scientifique en lien avec le cœur et que vous lisez l’anglais voici un site de référence de l’institut de recherche :  heartmath.org

Elisa_Cohérence cardiaque

Élisa Commarmond, Ostéopathe & Sophrologue Fontainebleau-Avon

Comprendre la douleur

En tant qu’ostéopathe je suis chaque jour confrontée au problème de la douleur. Afin de répondre au mieux à vos besoins de soulager celle-ci, je me documente régulièrement à ce sujet dans le but de comprendre son fonctionnement.

Douleur chronique et l’importance du mode de vie

En effet comprendre la douleur n’est pas si simple, car elle n’est pas forcément liée à une cause physique directe. Elle est largement influencée par le cerveau, le système nerveux, l’état de stress, de fatigue, l’alimentation etc… Il est donc très important en cas de douleurs chroniques de prendre soin de l’ensemble de son mode de vie, en faisant une activité physique modérée, en prenant soin de la qualité de son sommeil, en pratiquant des outils de gestion de stress (cohérence cardiaque, sophrologie par exemple).

Pour en savoir plus vous pouvez visionner cette courte vidéo explicative sur la douleur : Comprendre la Douleur et qu’en faire en moins de cinq minutes.

 

Les émotions et la douleur

J’ai récemment découvert un livre très intéressante sur le sujet : « Le meillleur anti-douleur c’est votre cerveau, en finir avec la douleur, sans ostéo, sans médicament, sans chirurgie » (titre attractif n’est-ce pas ?!! « sans ostéo » ?! c’est gonflé !! me dis-je ;)), aux éditions Thierry Souccar. C’est le livre d’un professeur de médecine orthopédique et de rééducation à l’université de New York, le Pr John Sarno. Pour le magazine Forbes, c’est le « meilleur médecin américain ».

Je me suis tout de suite demandé : « quel est le secret de ce fameux meilleur médecin américain ?! »

Ce qui est démontré dans ce livre et qui est maintenant connu du monde scientifique, c’est que la douleur n’est pas forcément liée à une lésion tissulaire : hernie discale, arthrose etc… Une immense étude scientifique a été menée à ce sujet et elle démontre que de nombreuse personnes ont des lésions et n’ont pas mal, alors que d’autres personnes ont des douleurs sans avoir de lésions ! Cela questionne sur l’origine réelle de la douleur et permet au patient de relativiser sur des examens qui paraissent catastrophiques !

« Pour exemple une revue systématique (4) utilisant une analyse croisée (33 articles et 10293 patients souffrant de douleur d’épaule) a démontré que : Plus il y avait de catastrophisme et de kinésiophobie, plus la douleur et l’invalidité était importante… Et inversement plus le niveau des attentes de guérison et le sentiment d’auto-efficacité étaient élevés, moins la douleur et l’invalidité était élevée. »

Extrait d’un article de Laurent Fabre ostéopathe responsable du pôle neuroscience de la douleur au CFPCO.« 

Alors quelle est la clé pour résorber cette douleur qui est pourtant réelle ?

Le Pr Sarno explique avec un langage scientifique le lien entre la sphère émotionnelle et les douleurs chronique qu’il nomme « Syndrome de Tension Musculaire » TSM. Autrement dit, la douleur aurait bien souvent comme origine une tension émotionnelle et le fait de prendre conscience et d’exprimer cette tension émotionnelle permettrait d’aider à atténuer la douleur. C’est ce qu’on vécu de milliers de patients Américains. Sa démonstration est inédite et apporte de nombreuse clé !

Ce livre est vraiment à lire car il peut apporter beaucoup de réponses pour tous ceux qui souffrent de douleurs chroniques inexpliquées ainsi que pour les thérapeutes qui souhaitent approfondir leur compréhension sur ce sujet.

Le rôle des fascias dans la douleur

Un récent documentaire montre l’importance des fascias dans les douleurs chroniques et surtout le mal de dos. Le fascia ou tissu conjonctif pénètre l’ensemble du corps et lie toutes les parties entre elles. Il n’y a pas de vide dans le corps !

Ce tissu conjonctif peu être considéré comme le véritable squelette tissulaire du corps, le faisant fonctionner comme un architecture tensègre et non rigide.  Il est très important dans le concept ostéopathique car il soutient un des principes majeurs : le corps est un tout.

Les fascias et les émotions

Et autre notion très intéressante de ce documentaire, c’est qu’il semble que le fascia soit sensible à l’état émotionnel, au stress de l’individu ! Il existe en effet des petites fibres nerveuses sympathiques qui pourraient être ce lien entre stress, nervosité, état émotionnel et la douleur.

Quelle solution pour détendre ses fascias

Leurs études ont montré que l’acupuncture, l’exercice physique et les thérapies manuelles (rolfing) aident à régénérer les fascias.

L’ostéopathie compte de nombreuses techniques spécifiques afin d’agir sur l’ensemble des tissus conjonctif du corps.

Elisa Commarmond – Ostéopathe D.O

4e de couverture du livre cité

41Cwae1XmyL.jpgLES ÉMOTIONS REFOULÉES : PRINCIPALE CAUSE DE LA DOULEUR PHYSIQUE
Si vous avez mal au dos, au cou ou aux épaules, si vous souffrez de migraines, de maux de ventre, d’une tendinite, de fibromyalgie, bref si la douleur empoisonne votre quotidien, alors ce livre va changer votre vie.
Première révélation : votre cerveau crée une douleur physique pour vous détourner d’une colère refoulée après un traumatisme de l’enfance ou un stress : conflits au travail, divorce, pressions familiales, problèmes financiers…
Deuxième révélation : sur la base de son expérience clinique, le Pr John Sarno a développé un programme antidouleur ultrasimple à faire chez soi, à son rythme.
La clé ? Accepter que le subconscient est responsable, identifier les émotions en jeu et conduire le cerveau à mettre un terme à la douleur. Sans médicament, sans psychothérapie, sans séance d’ostéo ou de kiné.
Avec ce livre, vous saurez pourquoi :
– le manque d’exercice, les gestes répétitifs, les anomalies détectées sur les IRM ou les scanners n’ont souvent rien à voir avec le mal de dos et les douleurs articulaires et musculaires ;
– les personnes entreprenantes, perfectionnistes ou anxieuses sont plus susceptibles que les autres de souffrir.

Grâce à ce livre, des dizaines de milliers de personnes ont cessé de souffrir, parfois même sitôt le livre refermé.

Comment éviter la tête plate du bébé

Voir aussi en vidéo : « 4 astuces anti-tête plate« 

La plagiocéphalie ou brachycéphalie, aussi communément appelé « tête plate », est un aplatissement de l’arrière des os du crâne du bébé. Les premiers mois de la vie les os de son crane son encore malléable, il est donc important de prendre soin des positions et veiller à ce que les supports (matelas, coussins et transats) soient adaptés.

Il faut particulièrement être vigilant les 6 premiers mois de la vie du bébé, car c’est là où le crâne est le plus malléable.

Il existe deux types de déformations :
  • la plagiocéphalie concerne la déformation d’un seul côté du crâne. Cette déformation est souvent due à une préférence de rotation de la tête du bébé, la cause étant soit liée à un torticolis, soit à une position du corps du bébé que l’on nomme « en virgule ».
  • La brachycéphalie est un méplat sur tout l’arrière du crâne. Ceci vient souvent du fait que le bébé soit trop longtemps allongé sur le dos. Il y a souvent un manque de mobilité de la tête et du corps du bébé (qui peut être assoupli par l’ostéopathe ou des séances de kinésithérapie).

babyfactory.fr-plagiocephalie-brachycephalie-jai-teste-pour-toi-bebe-la-tete-plate-1024x666.jpg

Les causes de ces déformations étant le plus souvent positionnelles, voyons directement les clés et solutions préventives que vous pouvez adopter dès maintenant.

Je reste dans cet article sur la dimension préventive et directement pratique. Je rédigerais un autre article sur « Que faire si le crane de mon bébé se déforme ?« .

Si tel est le cas, sachez que ces conseils sont aussi applicable ! Il vous faudra simplement, en plus, une consultation individualisée auprès d’un professionnel formé à la prise de mesure crânienne (pédiatre, kinésithérapeute, ostéopathe).

Que faire pour éviter la tête plate ?

Être vigilant à la position de la tête :
  • Dès la naissance il faut être vigilant à ce que votre bébé tourne bien la tête des 2 côtés. Il est essentiel de veiller à vos gestes quotidiens pour qu’il  n’y ait pas, par mégarde, une stimulation toujours du même côté. Par exemple, dans le lit, vous pouvez vous-même vous coucher avec votre petit trésor pour une petite sieste et bébé à coté de vous, vous regarde en tournant la tête toujours… de votre côté. Donc alternez toujours vos gestes « une fois à droite – une fois à gauche » !
  • Aussi attention aux sources lumineuses, par exemple la fenêtre ou la veilleuse du babyphone, peut attirer le regard de votre bébé toujours du même côté.
  • Soyez vigilants aussi aux positions lorsque vous donnez le biberon. Avec l’allaitement, les mamans alternent général les positions, mais avec le biberon, les parents ont tendance à choisir un coté préféré. Essayez donc d’alterner le plus possible les positions. Aussi, soyez bien vigilants à la position de la tête du bébé : il faut qu’il ait la tête droite, dans l’axe du corps.

Ne lésinez pas sur votre confort 🙂 ! Installez-vous confortablement avec des coussins, coussins d’allaitement (même pour donner le bib!). Si vous prenez bien le temps de vous positionner confortablement, alors vous serez à même d’apporter du confort à votre bébé.

  • La nuit, adoptez bien-sur la position sur le dos. L’idéal étant que la tête du bébé puisse se tourner sur le côté pendant le sommeil. Du coup il y aura moins d’appui sur l’arrière du crâne. Si votre bébé est capable de  tourner la tête pendant le sommeil, veillez à alterner entre le côté droit et le côté gauche. Si votre bébé ne tourne pas la tête de lui-même, ne le forcez pas (ne jamais forcer quoi que ce soit !)… chaque chose vient en son temps.
Les coussins, transat et matelas :
  • La journée : évitez à ce que le bébé soit assis trop longtemps sur une surface rigide (type maxi cosy). Préférez les transats en simple tissus qui font un appui moins dur sur l’arrière du crâne. Aussi favorisez le portage physiologique ! C’est l’idéal pour le confort des parents et du bébé : vous avez les mains libres pour vaquer à vos occupations et bébé n’aura pas d’appuis derrière son petit crane.
  • Pour les coussins : pour éviter la tête plate cela ne sert à rien d’investir dans des coussin trop sophistiqués. En général ils créent trop  d’appui à l’arrière du crâne et restreignent la mobilité de la tête, or il faut au contraire, favoriser le mouvement
  • Pour les matelas : certains matelas cocoonant donnent du confort au bébé les premières semaines de la vie car ils épousent la forme ronde de son dos. Les trois premiers mois c’est bien… mais au bout du troisième mois maximum mettez-le sur un matelas plat ou respirant. L’effet cocooning sécurise bébé les première semaines de la vie mais il a ensuite l’inconvénient de maintenir la tête trop droite. Or comme nous le disions auparavant, il faut que le bébé soit libre dans sa mobilité.
  • Le matelas respirant (voir article sur le site du Dr Thierry Marck) est un nouveau matelas sécurisé. C’est une maille tendue sur un coffre de lit, qui permet au bébé de respirer et ce même si il se retrouve sur le ventre. La surface souple créera mois d’appuis sur l’arrière du crâne.
  • Une autre astuce pour éviter l’appui derrière le crane en journée est le Baby Snug. C’est un siège qui cocoone le bassin et le dos du bébé et qui lui permet de tenir assis tout seul (ce que les bébés adorent :). Vous pouvez l’utiliser à partir du moment où il maintient sa tête tout seul (3 mois environ).

Élisa Commarmondostéopathe pédiatrique formée à la prise en charge ostéopathique de la plagiocéphalie et brachycéphalie

Pour en savoir plus :

Vous pouvez lire le livre du Dr Thierry Marck, pédiatre à Paris qui est spécialisé dans le problème de la tête plate. Ce livre, simple de lecture vous donnera toutes les informations sur le sujet.

4ème de couverture :

81EiRkkms4L » Dans les années 1970, les pédiatres recommandaient de coucher les bébés uniquement sur le ventre : il a fallu près de vingt ans pour se rendre compte que cette position était directement en rapport avec l augmentation affolante des morts subites chez le nourrisson. L abandon de cette préconisation a permis une spectaculaire chute du nombre de décès. Une victoire éclatante pour une médecine qui semble avoir oublié qu elle était à l origine du drame…

Aujourd hui, pour éviter tous les risques, une nouvelle règle est imposée aux parents : le coucher uniquement sur le dos et ceci dès la naissance. Au mépris de la pression que cette position exerce sur l arrière-crâne du nouveau-né, très malléable pendant les premiers mois. Et au mépris d une augmentation épidémique du nombre de déformations crâniennes dont les conséquences ne sont pas seulement esthétiques une tête plate , mais possiblement vertébrales ou psychomotrices.

Quand donc la médecine saura-t-elle retrouver le « bon sens » ? Ce combat contre la plagiocéphalie réunit ici les docteurs Thierry Marck, pédiatre, et Bernadette de Gasquet, médecin spécialiste de la préparation à la naissance et de l accompagnement post-accouchement. Il faut impérativement organiser le dépistage, apprendre à observer un crâne et mesurer une déformation, élaborer une politique de prévention efficace, et si besoin ne pas laisser passer l heure d un traitement réparateur. »

 

Une super BD ostéopathique !

Vous souhaitez en savoir plus sur :

  • l’ostéopathie qui vous fait tant de bien ?
  • l’ostéopathie que vous n’avez jamais essayé ?
  • l’ostéopathie que vous ne connaissez pas ?
  • l’ostéopathie que vous regardez du coin de l’œil avec une moue dubitative ?

Souriez ! Car un livre pas compliqué du tout et très bien illustré existe pour vous !

Une ostéopathe, Célia Le Dressay a réalisé une magnifique BD « L’Ostéopathie pour tous »  qui résume de manière ludique et humoristique ce qu’est l’ostéopathie.

Tous les sujets sont abordés avec humour et justesse. Les deux premiers chapitres vous donneront une définition claire de l’ostéopathie, avec sa philosophie et ses principes. Vous aurez un bref aperçu du contexte historique dans lequel à été créé l’ostéopathie et une petite biographie de son créateur, Andrew Taylor Still.

Vous entrerez ensuite dans le vif du sujet en apprenant comment travaille un ostéopathe, quelles sont ses différentes techniques et ses domaines d’application. Sont illustrés des exemples sur le mal de dos, l’ostéopathie et la femme enceinte, les enfants, les bébés, les sportifs et même les animaux !

Suite à cette lecture, l’ostéopathie n’aura plus aucun secret pour vous ! Vous aurez une vision imagée bien plus concrète et vivante de ce qui se passe dans votre corps ainsi que sur l’action de l’ostéopathe.

Élisa Commarmond, Ostéopathe Fontainebleau-Avon

Voici un extrait :

4eme de couverture :

41vRKikuM9L._SX351_BO1,204,203,200_« Une bande dessinée, pleine d’humour et d’intelligence, qui explique merveilleusement bien ce qu’est l’ostéopathie.

« A l’instar de Andrew Taylor Still, le fondateur de l’ostéopathie, qui définissait notre discipline comme « la loi de la matière, du mouvement et de l’esprit », Célia Le Dressay, ostéopathe DO, a merveilleusement su nous transmettre la matière, le mouvement et l’esprit de l’ostéopathie par le moyen d’une bande dessinée.

C’est avec une parfaite délicatesse que Célia manie l’autodérision et conduit son constant parti pris de vulgarisation, sans jamais tomber dans le vulgaire.

L’esprit ostéopathique, « le souffle », imprègne chacune des pages de cet ouvrage. On pourrait même imaginer que, si Andrew Taylor Still avait en son temps connu l’outil de la bande dessinée, sa BD aurait pu ressembler à celle-ci.

Puisse ce livre trouver sa juste place, il le mérite, dans toutes les mains : celles des ostéopathes, celles des étudiants, et surtout celles des patients bien sûr », François Bel, Ostéopathe. »