Action de la vaccination Covid et effets secondaires

Je suis effarée de voir autant de personnes se faire injecter sans avoir réfléchit avant des conséquences de leur actes. Cela me fait beaucoup de peine et je suis toujours très choquée de voir des gens mettre leur vie ainsi en danger et partir tout content en vacances. Pour ces gens là, le réveil va être difficile…

Pour ceux qui me connaissent je suis plutôt d’une nature tolérante, discrète, à l’écoute. Mais on m’apprécie aussi pour ma sincérité. Pourquoi les gens sentent cela ? Car j’ai un code moral un peu naturel qui fait que me discipline à dire la vérité et à ne jamais mentir. Si je ne sais pas, je préfère me taire que de dire des bêtises. Donc tout cela pour dire, que si j’écris ces lignes c’est que la situation concernant notre pays et la santé publique est vraiment grave. Et ce ne sont pas des ragots d’internet, ce sont des témoignages réels.

Mon but est que vous ayez au moins quelques éléments d’informations pour apprécier les risques que vous prenez en choisissant l’injection de ces substances expérimentales. Votre santé est précieuse. On ne vit pas dans un jeu vidéo. Nos actes peuvent avoir des conséquences irréversibles. Si vous ne le faites pas pour vous, au moins réfléchissez pour vos enfants, vos ados… Cela ne vous choque-t-il pas que l’on vous enlève la responsabilité parentale concernant le consentement vaccinal ? Déjà que la plupart des adultes sont complètements inconscients et ne connaissent rien au corps humain (tout en croyant tout savoir !), alors comment votre enfant pourrait-il discerner quoi que ce soit sur les risques qu’il encoure pour sa vie ?

Il y aurait beaucoup de choses à dire, mais je voudrais juste donner deux éléments de réflexions :

  1. Les listes des effets secondaires officiels
  2. L’action du vaccin et des protéines spikes injectées dans le corps

La raison qui me pousse à faire cela c’est parce-que :

Les effets secondaires des vaccins sont minimisés par l’état et les médias !

Depuis plusieurs semaines j’entends autour de moi beaucoup d’effets secondaires liés à l’injection du vaccin Covid (zonas, paralysies faciales, troubles du rythme, AVC, érésypèles, embolies pulmonaires et des décès… fausses couches). La plupart de ces effets secondaires ne sont pas déclarés ! Donc si vous avez quelqu’un dans votre entourage qui a des effets secondaires, qu’il le déclare.

Pour avoir une idée des chiffes officiels, voici l’enquête de pharmacovigilance du vaccin Pfizer – BioNTech Comirnaty – Il concerne l’ensemble des cas d’effets/événements indésirables potentiels déclarés au Réseau Français des Centres de Pharmacovigilance pour la période du27/12/2020 au 13/05/2021 inclus.

L’action du vaccin et des protéines spikes injectées dans le corps

Pour en connaitre davantage sur l’effet physiopathologique de ces substances, je vous conseille cette vidéo du Dr Charles Hoff. Il explique de manière très simple ce qui se passe dans le corps (enfin de ce qui est connu à l’heure actuelle, car personne ne peux prédire sur le long terme : 5 ans, 10 ans et les générations à venir) et sur les effets indésirables et irréversibles sur la santé vasculaire. Cela fait réfléchir… Pourquoi imposer cela aux gens en bonne santé et aux ados ? Ce qu’il se passe est très grave et les médias font une propagande énorme en faveur de ces substances. Aucun débat scientifique n’est permis sans être catalogué d’anti vaxx ou de complotiste.

J’ai retranscris les propos de ce médecin, car cette vidéo risque d’être censurée sur Facebook. Pour ceux qui ne sont pas au courant : de nombreux médecins sont censurés sur Facebook, Youtube et sont discrédités dans les médias mainstream. Ces soignants essaient de faire entendre leurs voix et de prévenir la population sur les mensonges politiques et médiatiques. On rabâche à la télé que la 4e vague arrive, qu’il y a un confinement, un couvre feu… alors que d’un autre coté, les soignants disent qu’il n’y a plus de mort de Covid dans les hôpitaux et qu’il y a plus d’hospitalisation à cause des effets secondaires des vaccins ! Il existe une véritable une guerre de l’information.

Extrait du livre de Philippe Guillement – Le grand virage de l’humanité

Je sais que beaucoup sont en vacances et en on marre, on envie d’en finir avec tout ça ! Mais hélas il va falloir tenir encore et résister. Le choix que l’on fait n’est pas anodin car il déterminera l’adhésion ou non a une nouvelle société transhumaniste. C’est tellement choquant que certaines personnes ne veulent pas voir la dictature sanitaire qui se met en place et pensent naïvement se faire injecter pour « être libre » de faire ce qu’ils veulent… Heu… Moi j’appelle ça de l’esclavage, mais bon !

Chacun fait son choix. Le miens est fait. Je choisi mon idéal de Liberté et je serai radicale. Je ne suis pas du genre à vendre mon idéal contre un steak frites !

La liberté pour moi, réside dans le fait d’incarner mes valeurs (pensées et conscientes) et non dans le fait d’assouvir tous mes désirs de consommation (égoïsme).

Transcription de l’entretien du Dr Charles Hoff

Cliquez ici pour voir la vidéo

« Lorsque le vaccin Covid est injecté dans le bras, nous savons maintenant que seulement 25% du vaccin reste effectivement dans le bras. Et les 75% restants sont collectés par votre système lymphatique et réinjectées dans votre circulation. Ainsi, ces petits paquets d’ARN messagers, d’ailleurs dans une seule dose d’un vaccin Moderna, il y a 14 billions de molécules d’ARN messager. 14 billions qui sont injectés dans votre bras. Les trois quarts d’entre eux sont reliés par les lymphatiques, ils passent dans votre circulation sanguine dans ces petits paquets qui sont conçus pour être absorbés par une cellule. Mais évidemment, quand quelque chose est dans votre circulation, les seules cellules dans lesquelles elles vont être absorbées sans les cellules autour de vos vaisseaux sanguins et l’endroit où l’absorption se produit est dans les réseaux capillaires. En d’autres termes, ce sont les plus petits vaisseaux ou le sang ralentit. Ce sont de minuscules vaisseaux. Ces petits paquets de gènes sont donc absorbés par les cellules qui entourent les vaisseaux sanguins c’est-à-dire l’endothélieum vasculaire, les paquets s’ouvrent, les gènes sont libérés, votre corps se met alors à lire ces gènes, et à fabriquer des billions et des billions de protéines spike Covid. Car même si vous avez 40 billions de gênes, chaque gène peut produire beaucoup, beaucoup de protéines spike Covid.

Le but de ces protéines est que votre corps reconnaisse cette protéine comme étrangère et produise des anticorps afin de vous protéger contre le Covid.

C’est l’idée, mais c’est là que le problème se pose.

Dans un virus, un coronavirus, cette protéine de pointe devient une partie de la capsule virale. En d’autres termes, c’est comme la paroi cellulaire autour du virus appelée capsule virale, mais elle n’est pas dans un virus, elle est dans vos cellules. Elle fait donc partie de la paroi cellulaire de votre endothélium vasculaire, ce qui signifie que ces cellules, qui tapissent vos vaisseaux sanguins, qui sont censés être lisses pour que votre sang circule sans problème, ont maintenant des petits bouts hérissés qui dépassent. Il est donc absolument inévitable que des caillots sanguins se forment, car vos plaquettes sanguines circulent dans vos vaisseaux. Et le but des plaquettes sanguines est de détecter un vaisseau endommagé et de bloquer ce vaisseau pour arrêter le saignement. Donc quand les plaquettes traversent les capillaires, elles se heurtent soudain à toutes ces petites pointes qui s’introduisent à l’intérieur du vaisseau. Il est absolument inévitable qu’un caillot de sang se forme pour bloquer ce vaisseau. C’est comme ça que les plaquettes fonctionnent.

Donc de la même façon, il est absolument prévisible qu’elles causent le cancer car elles sont pleines de substances cancérigènes. On peut prédire que ces protéines de pointe vont provoquer des caillots sanguins, parce qu’elles ont dans vos vaisseaux sanguins, c’est garanti.

Le Dr Bhakdi m’a alors dit que pour le prouver, il fallait faire un test sanguin appelé test D dimères, pour savoir si cela se produisait vraiment. Parce que le problème avec les caillots sanguins dont on entend parler dans les médias, qu’ils prétendent être très rares, ce sont les gros caillots. Ce sont ceux qui peuvent causer des attaques et des caillots dans votre cerveau. Ce sont ceux qui apparaissent sur les scanners, les angiogrammes et les IRM. Les caillots dont je parle sont microscopiques, ils sont minuscules, ils se situent littéralement au niveau des capillaires et sont dispersées dans les réseaux capillaire. Ils ne vont donc apparaitre sur aucun scanner. Ils sont simplement trop petits et trop dispersées.  La seules façon de savoir avec certitude si ce mécanisme de coagulation se produirait réellement était de faire un test sanguin D dimère. Et donc le D Dimere est un test sanguin qui montre un caillot de sang récent. Il ne montre rien d’autre qu’un caillot récent, il ne montre pas un ancien caillot, il ne montre que les nouveaux caillots. Et c’est ce que je fais maintenant sur mes patients. Je regarde ceux qui ont reçu leur injection Covid au cours des sept derniers jours. Il faut que ce soit entre quatre et sept jours. Je leur fais passer un test sanguin appelé D Dimère et j’essaie encore d’accumuler plus d’informations, mais sur ceux que j’ai jusqu’à présent, 62% d’entre eux présentent des signes de caillots, ce que signifie que ces caillots ne sont pas rares. Cela signifie que la majorité des gens ont des caillots sanguins dont ils n’ont même pas conscience.

Alors Laura Lynn, le plus alarmant dans tout ça, c’est qu’il y a certaines parties de votre corps, comme votre cœur, votre cerveau, votre moelle épinière et vos poumons, qui ne peuvent pas se régénérer lorsque ces tissus sont endommagés par des vaisseaux obstrués. Ils sont définitivement endommagés. J’ai donc maintenant six personnes dans mon cabinet médical qui ont ce que nous appelons un tolérance réduite à l’effort, ce qui signifie qu’elles sont tout simplement essoufflées, beaucoup plus facilement qu’avant. J’ai un patient qui avait l’habitude de venir à mon cabinet chaque semaine pour une injection contre l’arthrite et il m’a dit qu’il pouvait marcher trois kilomètres sans problème, et maintenant, après un quart de kilomètres, il est complétement essoufflé et cela depuis cinq mois. Donc sur la base de ce test D Dimère, qui prouve que la majorité des gens forment des caillots, ces six personnes, qui ont maintenant une tolérance réduite à l’effort, ce qui leur est arrivé est qu’ils ont bouché des milliers de petits capillaires dans leur poumons. Et ce qui est terrifiant dans tout ça, ce n’est pas seulement que ces personnes sont maintenant essoufflées et ne peuvent plus faire ce qu’elles faisaient avant. Mais une fois que vous obstruez un nombre important de vaisseaux sanguins dans vos poumons, votre cœur pompe contre une résistance beaucoup plus grande pour essayer de faire passer le sang dans vos poumons. Cela provoque donc une condition appelée hypertension artérielle pulmonaire. C’est comme la pression artérielle, une pression artérielle élevée dans vos poumons par ce que le sang ne peut pas passer à cause de l’obstruction de nombreux vaisseaux. Et ce qui est terrifiant dans tout ça, c’est que les personnes souffrant d’hypertension artérielle pulmonaire meurent généralement d’une insuffisance cardiaque droite dans les trois ans.

L’énorme préoccupation concernant ce mécanisme est que ces injections causent des dommages permanents et que le pire reste à venir. Car vous savez, certains tissus de votre corps, comme l’intestin, le foie, les reins, peuvent se régénérer dans une large mesure, mais pas le cerveau, la moelle épinière, le cœur, les muscles et les poumons. Quand ils sont endommagées, c’est permanent.

Comme tous ces jeunes qui ont maintenant une myocardite à cause de ces injections. Ils ont des cœurs endommagées de façon permanente. Peu importe que ce soit léger. Ils ne seront plus capables de faire ce qu’ils faisaient avant, car le muscle cardiaque ne se régénère pas. C’est donc une inquiétude terrible, et non seulement les perspectives à long terme sont très sombres, mais avec chaque injection successive, les dommages s’ajouteront encore et encore. Il seront cumulatifs, car les capillaires seront de plus en plus endommagés. »

Dr Charles Hoff – Lytton physician

Publié par Elisa Commarmond - sophrologue

Élisa consulte en sophrologie en Ile de France et anime des ateliers sophroméditatifs. Elle est créatrice de l'association l’Éveil des Héros, dans le but d'encourager à vivre les valeurs héroiques. Vous pouvez retrouver ses sophrologies guidées en vidéos sur sa chaine YouTube SophroEclosions.

7 commentaires sur « Action de la vaccination Covid et effets secondaires »

  1. Très bon article. Je suis tout à fait d’accord avec vous, la liberté avant tout, la réflexion, l’esprit d’analyse. La vaccination doit rester un choix individuel et non un pass contraignant et réduisant nos droits fondamentaux. La liste des effets secondaires donnent le vertige…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s