L’énergie, la pensée, l’émotion au bout des doigts

Si vous voulez comprendre ce que fait un ostéopathe je vous conseille cet excellent livre d’Alain Cassourra : L’Énergie, l’émotion, la pensée au bout des doigts Au-delà de l’ostéopathie.

Ce livre est très facile à lire. Il est conçu comme une autobiographie. On peut suivre le parcours passionnant de ce médecin qui s’initie à l’ostéopathie et la pratique ensuite jusqu’au bout des doigts.

Tout le fil de ses doutes et questionnements sur les fondements de l’ostéopathie tant sur le plan théoriques que pratiques sont très touchant. Chaque ostéopathe pourrait s’y reconnaitre ! 🙂

En parallèle de son parcours, l’auteur décrit la trame historique des différents courants ostéopathiques et leur représentants. C’est un bel hommage aux « maitres » de l’ostéopathie qui sans le savoir, ont laissé de beaux trésors pour les générations à venir.

 

4eme de couverture :

9782738125439« J’aimerais vous faire partager cet émerveillement à toucher la vie du bout des doigts, loin des mots, de plain-pied dans son expression directe. Car le corps sait, la souffrance est palpable, l’histoire aussi ; manquent parfois le verbe, la conscience.

Cet émerveillement simple, un peu naïf, loin des dogmes, devrait être un des piliers de l’ostéopathie. Il implique la réjouissance. La réjouissance est contagieuse, elle guérit.

Au fil de ma pratique, le chemin de mes mains devient une aventure intérieure, source d’introspection sur les plans physique, émotionnel et mental. Le rapport à l’autre change. Et, par le toucher, émerge parfois le singulier, l’intime, la profondeur de l’être.

Ce livre repose sur vingt années d’exercice à soigner des maux de dos, des migraines, mais aussi des troubles du sommeil, des problèmes digestifs, des chocs émotionnels… Soigner ne veut pas dire guérir à tout coup, mais soigner avec ses seules mains, sans médicaments, exige toujours une grande écoute et, donc, parle de ce que nous sommes. »

A. C.

Le docteur Alain Cassourra est médecin, ostéopathe, chargé de cours à la faculté de médecine Paris-XIII. Il raconte ici son itinéraire personnel, son apprentissage auprès des maîtres de l’ostéopathie et ses rencontres avec les patients.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s